Un peu de culture

                                            Qu'est-ce qu'une éolienne?

    Le vent est une ressource inépuisable. Pour capter son énergie, on utilise des "aéro-générateurs" plus communément appelés "éoliennes".
    Une éolienne est un dispositif permettant d'utiliser l'énergie du vent. Elle convertit l'énergie cinétique du vent (déplacement d'une masse d'air) en énergie mécanique. Les éoliennes sont généralement utilisées pour produire de l'électricité et elles entrent dans la catégorie des énergies renouvelables.
    Il existe deux types d'éoliennes modernes : celles qui ont un axe horizontal dont le rotor ressemble à une hélice d'avion et celles qui ont un axe vertical.

                        

        Eolienne à axe vertical  (image)                                            Eolienne à axe horizontal (image)

 

Les plus courantes sont celles à axe horizontal qui sont composées d'un mât, d'un rotor, d'une nacelle, du système de régulation, et du poste de transformation moyenne tension (voir rubrique sur le fonctionnement.
    Leur taille varie d’une dizaine de mètres, lorsque le diamètre des pâles se situe entre 1 et 2 mètres, jusqu'à plus de 100 mètres lorsque le diamètre des pâles est supérieur à 50 mètres.
    Il existe aussi différents types de générateur: à prise directe (le générateur est directement accouplé aux pâles) ou à réducteur de vitesse (boite de vitesse sur les grandes éoliennes).
     Elles sont conçues de manière à produire un maximum de puissance pour des vents de force moyenne fréquemment rencontrés . Elles atteignent leur puissance nominale pour une vitesse de vents de 50 km/h (14 m/s) . Si les vents deviennent plus violents, la machine subit des contraintes plus importantes . Elle est donc freinée grâce à un système de régulation électronique qui lui permet de rester à la puissance maximale (atteinte dès 50 km/h) tout en limitant les efforts sur la structure. Au delà d'un certain seuil (90 km/h, soit 25 m/s), la régulation ne suffit plus. La machine est alors stoppée afin de lui éviter de subir des charges trop importantes.

 

     Il existe aussi des éoliennes lentes, caractérisées par une multitude de pâles qui couvrent toute la surface de la roue. Elles sont adaptées aux vents de faible vitesse. Le diamètre des plus grandes éoliennes de ce genre que l'on construit actuellement est de l'ordre de 5 à 8 mètres. Le couple de l'éolienne est élevé et permet de fournir un effort appréciable dès le démarrage, ce qui prédestine ces éoliennes au pompage des nappes souterraines. On les rencontre beaucoup dans les campagnes.Mais aussi des éoliennes rapides qui ont un nombre de pâles beaucoup plus restreint puisqu'il varie entre 2 et 4 mètres. L'intérêt des éoliennes rapides est qu'elles sont à puissance égale beaucoup plus légères et donc moins chères que les éoliennes lentes. Elles présentent, par contre, l'inconvénient de démarrer difficilement. Ainsi, il faut un vent de 18 km/h au moins pour qu'elles se mettent à tourner. Des progrès ont été faits cependant en couplant une génératrice de faible puissance avec des pales de grandes dimensions. Davantage d'énergie est alors produite tout au long de l'année et ces petites éoliennes de faible puissance démarrent avec des vents de 6 km/h.

Une éolienne lente             Une éolienne rapide

Une éolienne lente et une éolienne rapide

33 votes. Moyenne 2.52 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site